Puech Merlhou 2022 Séjour 1 4-8 avril 4e2, 4e3, 4e6, 4e7

PUECH MERLHOU 1 JOUR 3

Par ANNA-MILAINA HERGAUX, publié le jeudi 7 avril 2022 16:43 - Mis à jour le jeudi 7 avril 2022 16:43
IMG-20220406-WA0008.jpeg
cheval, balade rando et découverte du musée ouvrier du Saut du Tarn

Journée du mercredi 6 avril – Groupe 5

Hier matin, nous sommes allés rencontrer Fabienne .Elle nous a expliqué les règles pour s’occuper des shetlands. Puis, nous sommes allés les chercher au près. Nous avons choisi notre shetland .Sur le chemin pour les ramener aux box, ils étaient très gourmands car ils se débattaient pour manger de l’herbe. Une fois aux box, nous avons commencé à les brosser. Ils étaient tout propre. Puis nous avons fait deux groupes, un qui apprenait les parties de la selle et l’autre qui préparait le parcours qu’on allait faire. 

Puis, tous ensemble, on a fait ce parcours. Il y avait des slaloms, un petit labyrinthe et même un passage au trot. Après, nous avons joué au jeu du béret, c’était super. Ensuite nous avons ramené les shetlands au près

Myriam et Lola

Vers 12h30, nous sommes partis de la ferme équestre de Puech Merlhou en direction du musée du saut du Tarn à Saint-Juéry en randonnée. Nous avons emprunté la randonnée pédestre du plateau à la vallée du Tarn en compagnie des 6 groupes du voyage de Puech Merlhou. Au début de cette randonnée, nous avons pris notre repas pour pique-niquer dans une des plaines proposées par la randonnée. Nous avons commencé notre marche qui a duré environ 2h30. Nous avons avancé au bord des routes et des sentiers jusqu'à trouver la plaine pour pique-niquer. Après avoir mangé, nous avons marché dans la forêt dense, longé les ruisseaux et sauté au-dessus.

Notre avis sur cette randonnée se porte positif grâce aux divertissements, aux défis et aux paysages proposés.

Nathan, Evan, Clément

Nous sommes arrivés au musée du Saut du Tarn qui se trouve à Saint-Juéry vers 16h.

Le musée est une ancienne usine, transformée en musée après l’arrêt des activités.

Il faisait très froid dedans. Il y avait beaucoup de maquettes et anciennes machines.  

Le musée était une ancienne centrale électrique. Des anciens employés, après la fermeture, décidèrent de construire le musée, pour montrer aux nouvelles générations leur métier. L’énergie électrique était tirée de la force de l’eau, l’énergie hydraulique qui était très forte à cet endroit : le saut de Sabo. Nous avons donc pu découvrir les différents métiers dans l’usine, tel que laminoir, martinetteur, … Nous avons aussi eu un petit cours de physique chimie, par exemple pour la fabrication de l’acier. La guide nous a beaucoup parlé des conditions de vie et de travail des ouvriers. De nous jours, les usines des environs ont été détruites, transformées en musée, ou sont encore en activité. Nous avons bien aimé la visite du musée, malgré le fait que nous étions fatigués après la randonnée. Après la visite, nous avons pris notre goûter, puis nous avons pris le bus pour rentrer à la ferme. Nous nous sommes douchés et nous avons dîné. Comme veillée, les profs nous ont projeté « Crin blanc », un film colorisé, et récompensé en 1954 par le prix de Cannes. 

 

Assya, Lia et Alysia  

Pièces jointes

À télécharger

 / 1